Les points de sortie des lettres – مَخارَجُ الْحُرُوفِ – leçon 5

1. Introduction

 

 A chaque lettre arabe correspond un son qui nécessite une bonne position des organes vocaux. Une maîtrise de la prononciation permet de produire le son voulu. Ainsi chaque lettre arabe peut être identifiée et différenciée des autres, qu’elle soit consonne ou voyelle.

Être capable de former les lettres arabes correctement pour leur juste prononciation est le fondement du Tajwid, et ceci ne peut être réalisé qu’en sachant d’où le son provient c’est-à-dire son point de sortie – مَخْرَجٌ.

 

2. Les points de sortie – مَخْرَجٌ

 

Le schéma ci-dessous donne un aperçu de ces points de production du son pour chaque lettre arabe :

Le schéma permet d'illustrer le point de sortie de chaque lettres.

Schéma des points de sortie de chaque lettre de l’alphabet arabe

Les points de sortie – مَخْرَجٌ des lettres arabes vont de pair avec leurs caractéristiques – صِفات. Propre à chaque lettre arabe, ces caractéristiques, si elles sont respectées permettent de les prononcer complètement et correctement.

Ainsi le point de sortie – مَخْرَجٌ donne l’origine du son de la lettre arabe tandis que la caractéristique – صِفَة fournit une information requise pour prononcer correctement la lettre. Les caractéristiques des lettres arabes – صِفات  seront étudiées dans une prochaine leçon incha Allah.

Il existe une astuce pour connaître le point de sortie – مَخْرَجٌ précis d’une lettre arabe. Pour cela, il convient de placer une soukoune sur cette lettre et de la faire précéder d’un alif/hamza portant une kasra. Par exemple :

 

إِبْ

إِسْ

 

 Il existe 5 catégories principales de points de sortie – مَخْرَجٌ :

1. La cavité orale – اَلْجَوْفُ

2.  La gorge – اَلْحَلْقُ

3. La langue – اَللِّسَانُ

4. Les lèvres – اﻟﺸَّﻔَﺘﺎن

5. La cavité nasale – اﻟﺨَﻴﺸُﻮم

 

 A. La cavité orale – اَلْجَوْفُ

 

C’est l’espace vide compris du haut de la poitrine au haut de gorge et à travers la bouche. C’est le point de sortie – مَخْرَجٌ  de voyelles longues.

 

Lettre

Description

Extraits de verset

Sourate / verset

ا -

 Alif

La lettre ا portant une soukoune ـْ et dont la lettre précédente porte une Fatha ـَ.
إِيَّاكَ
اهْدِنَا الصِّرَ‌اطَ الْمُسْتَقِيمَ

(1:5)

(1:6)

و -

 Waw

La lettre و portant une soukoune ـْ et dont la lettre précédente porte une damma  ـُ.
الْمَغْضُوبِ
يُقِيمُونَ

(1:7)

(2:3)

ي -

 Yaa

La lettre ي portant une soukoune ـْ et dont la lettre précédente porte une kasra ـِ
يَوْمِ الدِّينِ
الَّذِينَ

(1:4)

(1:7)

 

Ces trois lettres de prolongation se retrouvent dans le Coran dans un même mot :

 نُوحِيهآ  

(sourate 11 – 49)

 

Nb : Dans le Coran, la soukoune ـْ  peut être induite. En effet,  la règle générale est qu’en l’absence de voyelle, la lettre est considérée comme présentant une soukoune.

 

B. La gorge – اَلْحَلْقُ

 

Il existe trois points de sortie – مَخْرَجٌ des lettres arabe dans la gorge et chacun de ces points permet de formuler deux lettres :

  • Le point le plus bas de la gorge :

هـ - ء
  • Le point intermédiaire de la gorge :

ح - ع
  • Le point le plus haut de la gorge :

خ -غ

 

 Ecoutons la prononciation de ces six lettres :

 

Bas de la gorge

Milieu de la gorge

Haut de la gorge

إِهْـ

إِعْ

إِغْ

إِءْ

إِح

إِخْ

 

C. La langue – اَللِّسَانُ

 

Il existe quatre points de sortie – مَخْرَجٌ au niveau de la langue qui peuvent être divisés en 10 sous-catégories :

  • Le point le plus éloigné de la langue est divisé en deux sous catégories :

La lettre ق qui est produite ainsi : l’extrémité arrière de la langue touche la partie supérieure du palais dans le voisinage des amygdales. Cela crée un son épais et arrondi.

La lettre ك. Le son provient ici encore de l’arrière de la langue. Cette fois ci, la langue rencontre le fond du palais.

 

Ecoutons les lettres ق et ك :

 

إِقْ

إِكْ

 

  • Le milieu de la langue couvre trois lettres :

ش - ج - ي

Ces lettres arabes sont prononcées ainsi : la partie médiane de la langue vient en contact avec le palais supérieur.

  • Le côté de la langue a deux points d’articulation spécifiques :

 ض

La face arrière de la langue touche le dos des dents du haut (molaires supérieures). Cela peut s’effectuer de trois façons : à partir de la droite, de la gauche ou des deux côtés. Le côté gauche de la langue est le plus souvent utilisé car il est plus facile que le droit. La lettre ر  a également comme point de sortie le milieu de langue, légèrement derrière le ن.

 

Ecoutons les lettres ض et ر :

 

إِضْ

إِرْ

 

  • Le bout de la langue couvre les groupes de lettres suivants:

د  - ط -  ت

Ces trois lettres arabes ont presque le même point de sortie. La différence entre elles est légère mais importante. Le bout de la langue va toucher la base des dents supérieures de devant (endroit où les gencives et les dents se rencontrent).

La lettre – ت est la plus avancée et se forme exactement au point de rencontre des gencives et des dents.

La lettre – د est légèrement en retrait par rapport à ت

La lettre – ط est derrière la lettre د. L’arrière de la langue doit également rencontrer la partie supérieure du palais. C’est une lettre épaisse.

 

Écoutons les trois lettres ط, د  et ت :

 

إِتْ

إِدْ

إِطْ

 

  • Le bout de la langue couvre les groupes de lettres suivants :
 ز - ص - س

La lettre – س . La pointe de la langue doit toucher le point de rencontre des gencives et des dents du bas. Vous devez laisser circuler l’air dans la bouche de l’arrière vers l’avant et lui permettre de sortir entre les dents.

La lettre – ص. L’arrière de la langue s’élève pour toucher la partie supérieure du palais. C’est une lettre emphatique et donc épaisse.

La lettre – ز. Pour cette lettre, les dents doivent être pressées ensemble afin que le passage de l’air ressemble à un bruit de bourdonnement.

 

Écoutons les trois lettres : ز  ص س :

 

إِسْ

إِصْ

إِزْ

 

  • Le bout de la langue rencontre le bord des dents supérieures vers l’avant:

ذ - ظ - ث

La lettre – ث. Cette lettre est articulée en faisant pression sur le bord des deux incisives supérieures.

La lettre – ذ.  Elle est articulée en faisant pression sur la partie médiane des deux incisives supérieures.

La lettre – ظ.  Elle est articulée en faisant pression sur le bord des racines des incisives supérieures. Le dos de la langue s’élève pour rencontrer le palais supérieur car il s’agit d’une lettre emphatique et donc épaisse.

 

Ecoutons les trois lettres ظ, ذ  et ث

 

إِثْ

إِظْ

إِذْ

 

D. Les lèvres – اﻟﺸَّﻔَﺘﺎن

 

La zone des lèvres peut être divisée en deux sous-catégories :

  • La lèvre inférieure est utilisée :

ف

La lettre – ف.Le bord des incisives supérieures rencontre la lèvre en face inférieure (la partie humide).

  • Les lèvres sont utilisées ensemble:

و - م - ب

La lettre – و . Nous ne parlons pas ici du waw de prolongation qui lui sort de la gorge comme nous l’avons étudié précédemment. Cette lettre portera une voyelle. Elle est prononcée par la jonction incomplète des deux lèvres.

La lettre – م. Elle est prononcée par la réunion des parties extérieures sèches des lèvres, et en poussant l’air à travers le passage nasal.

La lettre – ب. Elle est prononcée en appuyant sur les lèvres fermement et rapidement. Semblable à la lettre – م, mais elle  a en plus un rebond que vous appuyez sur les lèvres puis relâchez rapidement à nouveau.

 

Écoutons les trois lettres و, م  et ب :

 

إِمْ

إِوْ

إِبْ

 

E. La cavité nasale – اﻟﺨَﻴﺸُﻮم

 

La cavité nasale est située au point le plus éloigné du nez (la racine du nez). C’est l’ouverture qui relie la bouche au nez. La ghunna se situe à cet endroit. Ce son est un écho, une résonance et la langue n’est pas utilisée pour le produire. La durée du son de la ghunna est de 2 temps.

La ghunna est prononcée dans les cas suivants :

م  - ن

Lorsque la lettre  م  – porte une chadda –  مّـ

Lorsque la lettre  ن – porte une chadda – نّ

 

Exemples :

 

Lettre

Extrait du Coran

Sourate/verset

مّ
عَمَّ

(78:1)

مّ
ثُمَّ

(78:5)

نّ
وَ جَنَّاتٍ

(78:16)

نّ
إِنَّ

(78:17)

 

3. En conclusion

 

Les lettres de l’alphabet arabe ont toutes un point de sortie qui leur est propre. On retiendra cinq grandes catégories de point de sortie des lettres :

  • La cavité orale – اَلْجَوْفُ
  •  La gorge – اَلْحَلْقُ
  • La langue – اَللِّسَانُ
  • Les lèvres – اﻟﺸَّﻔَﺘﺎن
  • La cavité nasale – اﻟﺨَﻴﺸُﻮم

Cette leçon est maintenant terminée. Elle fait partie des leçons les plus importantes dans l’apprentissage des règles de tajwid du Saint Coran. En effet, en sachant le point de sortie correcte de chaque lettre, vous serez en mesure de prononcer correctement les mots du Saint Coran. La base de la lecture du Coran repose donc sur la connaissance de ces points de sortie des lettres.

Vous pouvez vous exercer en effectuant le quiz lié à ce cours de Tajwid du Coran.

Si vous avez bien compris les points de sortie des lettres, vous pouvez maintenant effectuer l’exercice sur l’emploi de la ghunna.

Questions