Les règles de la prolongation dans le Coran – leçon 13

Introduction

Al-maddالْمَدُّ signifie la prolongation du son de la voyelle. La prolongation minimale d’une voyelle est la mesure de deux voyelles (2 temps) ce qui équivaut à la mesure de la lecture d’un Alif – ا.

La prolongation naturelle – مَدُّ طَبِيعِيٌّ

C’est la prononciation des lettres issues du point de sortie de la gorge, elles ont une mesure de deux temps. Regardons les exemples de prolongation naturelle – مَدُّ طَبِيعِيٌّ ci-dessous :

 

Lettre de prolongation

Extrait de versets

Sourate /verset

ا
وَاجِفَةٌ

79/8
ي
حَدِيثُ

79/15

و
مُوسَىٰ

79/15

 

L’ensemble des  prolongations sont construites sur cette base de la règle de la prolongation naturelle, cependant suivant la position de la prolongation de la lettre arabe dans le mot, des lettres qui la suive etc., celle-ci pourra subir des modifications de sa mesure.

Nous allons voir lors des leçons suivantes les règles suivantes :

règles_de_la_prolongation_lecon13

 

 La leçon 14 portera sur :

La leçon 15 portera sur :

La leçon 16 portera sur :

 

Questions